Train : quel avenir pour le Cévenol ?

Le journal Le Monde a proposé un article le 22 août dernier intitulé « L’Auvergne se bat pour sauver un trait d’union avec Marseille et Béziers« .

Cet article reprend toute la problématique de la ligne des Cévennes construite au 19ème siècle et qui était la fiérté des cheminots à l’époque. Toute une économie avait été créée autour de cette ligne au début du 20ème siècle comme à Langeac en Haute-Loire avec de nombreux trains de bois.

Cette ligne d’une longueur de 303 km est aujourd’hui de moins en moins fréquentée et la vitesse des trains est très souvent réduite à cause du mauvais état des infrastructures. Il se pose la question de la rénovation de la ligne, du financement et des perspectives commerciales.

Bonne nouvelle, le journal Le Progrès annonce : que les travaux sur la ligne du Cévenol pour avoir lieu du « 14 septembre au 30 octobre ». En conséquence, « la circulation ferroviaire sera interrompue, entre Langeac et Langogne. Ces travaux concernent les fameux ralentissements à 30 km/h à partir de Prades-Saint-Julien. Ils sont prévus sur trois ouvrages d’art : les tunnels de Saint-Etienne entre Monistrol-sur-Loire et Alleyras, et de Roquefort entre Alleyras et Saint-Christophe d’Allier, ainsi que sur le viaduc de la Madeleine sur l’Allier. »



Articles à découvrir

2 réponses

  1. Martinez dit :

    la SNCF veut se débarrasser de ce train car dans son moteur de recherche il est impossible de l’obtenir

  2. Martinez dit :

    la SNCF veut se débarrasser de ce train car dans son moteur de recherche il est impossible de l’obtenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<