La sucrerie de Bourdon fusionne avec Cristal Union

Crédits photos : L'auvergne Agricole

La seule sucrerie au sud de la Loire se trouve à Aulnat à côté de Clermont-Fd. Fondée en 1835, c’est la plus ancienne sucrerie en activité en France actuellement. Le 21 avril 2011, le Groupe Cristal Union et la Sucrerie Coopérative de Bourdon ont annoncé le lancement d’une étude pour la fusion de leurs activités.

Chiffres clefs et historique de la Sucrerie de Bourdon

En 1830, la sucrerie est créée par le Duc de Morny et transforme des betteraves sucrières en sucre. Elle connaîtra un arrêt de sa production entre 1943 et 1951. En 1978, la sucrerie devient une coopérative agricole.

Elle regroupe environ 500 agriculteurs betteraviers.

Elle produit environ 40 000 tonnes de sucre par an.

La Sucrerie ne vend pas directement aux consommateurs mais à des professionnels comme les « Pains Jacquet ». Elle produit déjà pour le groupe CristalCo et ses marques Daddy ou Erstein.

Un rapprochement pour peser au niveau européen

Cette fusion est la suite logique du partenariat déjà existant entre les 2 groupes CristalCo et la Sucrerie de Bourdon. Cette fusion permettra également à la sucrerie d’Aulnat de profiter du développement du groupe et de nouveaux débouchés industriels.

«Ce projet a pour objectif de renforcer notre groupe coopératif par une implantation régionale stratégique dans le Sud de la France. Il conforte l’orientation de notre Groupe vers la Méditerranée. A l’heure où nous commençons les réflexions sur l’évolution de la PAC et du règlement sucre européen à l’horizon 2014/2015, cette étude trouvera un écho particulièrement opportun » a déclaré Olivier de BOHAN, Président de Cristal Union. « La situation privilégiée de Bourdon dans le Grand Sud européen permettra une meilleure optimisation logistique, donnée importante dans notre métier» a-t-il précisé.

« Nous avons choisi d’engager une étude stratégique « gagnant-gagnant » qui assurera la pérennisation de la filière auvergnate betterave-sucre sur un marché européen marqué par la réduction drastique des productions de sucre provoquée par la réforme de l’OCM Sucre » a quant à lui souligné le Président de la Sucrerie de Bourdon, Gilles BERTHONNECHE. « En étudiant ce projet de fusion avec Cristal Union, la Sucrerie de Bourdon entend s’adosser à un Groupe en pleine expansion avec lequel elle a noué des liens historiques. Ce projet donnera aussi à notre sucrerie un accès potentiel à des développements de la culture betteravière en Limagne, notamment par les débouchés industriels vers la production d’éthanol au-delà des 40.000 tonnes de betteraves actuellement produites pour cette filière. »

A l’issue de ce projet, les coopérateurs de Bourdon pourront bénéficier de tonnages supplémentaires de betteraves destinés à la production de sucre industriel et d’alcool/éthanol, notamment au travers de Cristanol, distillerie du Groupe Cristal Union d’une capacité de 3,5 millions d’hectolitres, dédiée au bioéthanol.

En savoir plus sur la Sucrerie de Bourdon :

Source : communiqué de presse de CristalCo



Articles à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<