TGV Auvergne : un 5e tracé ajouté aux études

Depuis 2 mois, la région Auvergne militait pour qu’un 5e scénario soit proposé pour la LGV Paris – Orléans – Clermont – Lyon. Après un courrier adressé au Président de Réseau Ferré de France (RFF), l’entreprise publique a répondu favorablement à cette demande. Lors de la réunion du Débat public qui s’est tenue à Clermont-Fd, le 24 janvier 2012, RFF a confirmé l’étude un 5ème scénario.

Vers un 5e scénario

Durant la réunion du 24 janvier dernier, RFF a laissé entendre que le scénario passant par Macon pourrait être abandonné. Effectivement, ce tracé passe beaucoup trop à l’est pour désservir correctement le grand centre.

Le 5e scénario serait la synthèse  des scénarios ouest-sud, ouest et médian. Si on extrapole, on pourrait avoir le tracé suivant (cela n’engage que moi !) :

  • Paris Austeriltz > Orléans
  • Orléans > Gare nouvelle « Cher / Nièvre » entre Bourges et Nevers alias
  • Gare nouvelle « Cher/ Nièvre » > éviter la forêt de Tronçais et le vignoble de Saint-Pourçain > Gare nouvelle « Auvergne » entre Moulins et Vichy
  • Gare nouvelle « Auvergne » > Roanne
  • Roanne > Lyon Part-Dieu ou Lyon Saint-Exupéry

Une gare nouvelle entre Moulins et Vichy signifierait une nouvelle d’attractivité économique pour la région avec la possibilité d’inter-connecter le réseau TER, de créer si besoin une nouvelle zone d’activité tout en conservant des liaisons directes en TGV vers Clermont-Fd et peut-être Moultuçon, Vichy ou Moulins.

Pour la région ce 5e scénario serait également important pour le projet Transline qui proposerait à long terme une ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Lyon passant par la nouvelle gare auvergnate. L’Auvergne serait ainsi un carrefour stratégique pour le train comme elle l’est déjà pour la route. Il manque cependant une liaison grande vitesse qui traversait l’Auvergne du nord au sud pour être vraiment complet mais ce n’est pas prévu…

Rappel des 4 scénarios proposés dans le cadre du débat public

Vous pouvez continuer à donner votre avis sur le débat public jusqu’au 31 janvier 2012 : http://debatpublic-lgv-pocl.org/



Articles à découvrir

3 réponses

  1. Julieta SOLIS dit :

    Pourquoi bouleverser encore une région qui sera traversée à grande vitesse, alors que nous sommes de moins en moins desservis localement par les trains. Les TER disparaissent. Cela coûterait infiniment moins cher d’améliorer le réseau existant. Impossible par exemple de se rendre en train de Moulins à Montluçon ou à Mâcon. Certains trains sont remplacés par des cars, voire des taxis. Horaires pas pratiques et trop peu de trains provoquent la raréfaction des voyageurs. Sans doute le but recherché !!!

  2. d dit :

    Le meilleur scénario est le scénario ouest – sud car il participe au projet transline. De plus, la desserte de Montluçon, Orléans, Vierzon, Bourges, Vichy, Guéret et même Limoges ne peut être qu’un privilège pour eux. Quant à la Nièvre qui privilégie le scénario d’enfumage, le scénario médian, elle ne concerne qu’un bassin de seulement 40000 habitants. Ce bassin est tout de même desservi en ligne classique déjà électrifié par le scénario de qualité, d’efficacité, de fluidité et de logique: le scénario OUEST -SUD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<