La région Auvergne confirme que le TGV Auvergne ne se fera pas avant 2030

C’est un article publié sur le site du Conseil régional d’Auvergne et dans une interview à France Bleu Pays d’Auvergne, que le président de la région, René Souchon, a confirmé que le projet de TGV Auvergne ne se ferait pas avant 2030.

Les arguments qui ont à entrainer le report de la ligne POCL après 2030

  • L’incertitude sur la saturation de la ligne Paris – Lyon. La ligne devrait être saturée entre 2025 et 2035. Pour le savoir, un observatoire devrait être mis en place. La saturation de la ligne Paris – Lyon actuelle déclenchera la construction de la ligne POCL.
  • Il manque un financement européen. René Souchon indique qu’il n’est pas surpris : « j’ai toujours dit que cela serait étonnant d’avoir la ligne POCL avant 2030. » En effet, « on ne peut rien faire sans le financement européen » (…) « financement qui ne pourra pas intervenir avant 2023″.

Côté planning, René Souchon indique que le temps d’étude pour le projet de « TGC POCL » est de 8 ans » et qu’il faudra ensuite trouver le financement pour les « 15 milliards d’euros et dans l’état actuel des finances publiques, les 15 milliards n’existent pas ».

Réduire le trajet direct entre Paris et Clermont à 2h45 ?

Dans l’interview de France Bleu Pays d’Auvergne, René Souchon insiste sur le besoin « d’avoir du matériel performant » (…)  » et peut-être gagner du temps sur le trajet direct du matin et du soir, et tomber à 2h45″.

Mon point de vue

On peut tout de même s’étonner que le report du projet n’ait pas été annoncé avant. En effet, on était déjà au courant que la ligne POCL n’était pas inscrite dans janvier 2012. A cette date, René Souchon avait été informé par la Commission européenne que le projet de LGV POCL ne faisait pas partie des projets identifiés par la France dans le cadre des aides apportées par l’Europe aux travaux d’infrastructures du réseau central trans-européen des transports prévus avant 2030. Le gouvernement de l’époque n’avait pas soutenu le projet.
En ce qui concerne la saturation de la ligne Paris – Lyon, il est étonnant que les études précédemment réalisées dans le cadre du projet n’est pas permis de déterminer avec plus de précision du date à laquelle la la ligne serait saturée.
Maintenant, rendez-vous en 2023 pour savoir si le projet se fera. Il faudra donc patienter entre 10 ans pour le savoir. Le TGV Auvergnat attendra donc 2035 ou 2040…

En savoir plus :



Articles à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<