Fusion des régions : Le président de la Région Auvergne demande l’avis du Conseil Economique, Social et Environnemental d’Auvergne

Depuis le discours du Premier ministre, Manuel Valls, les régions sont en ébullition. Avec qui doit fusionner la région Auvergne ? Quel est le meilleur équilibre possible pour la région ? Quelles seront les impacts pour l’économie régionale, pour l’aménagement du territoire, pour l’éducation des jeunes auvergnats, la formation professionnelle… René Souchon, président de la région Auvergne a saisi le Conseil Economique, Social et Environnemental d’Auvergne (CESER) pour avis.

C’est quoi le le Conseil Economique, Social et Environnemental d’Auvergne (CESER) ?

Le Conseil Economique, Social Environnemental Régional représente les forces économiques et sociale de la région. Il assure une mission consultative auprès du conseil régional.

Ainsi, à la demande du Président de Région, le CESER peut être saisi de demandes d’avis ou d’études sur tout projet à caractère économique, social, culturel ou environnemental.

Le CESER compte 75 membres : des représentants d’entreprises, des représentants d’organisations syndicales de salariés, des représentants des organismes qui participent à la vie collective de la région et enfin des personnalités qui oeuvrent au développement régional.

> Le site internet du CESER Auvergne.

Le communiqué de la région Auvergne

Le 8 avril dernier, à l’occasion de son discours de politique générale, le Premier Ministre, Manuel Valls a fait part de sa volonté de réformer l’organisation territoriale française notamment en réduisant le nombre des Régions de moitié. La suppression de la « clause de compétence générale » également annoncée attribuera des compétences spécifiques à chaque niveau de collectivité.

Comme le prévoit le Code général des Collectivités, le président du Conseil régional d’Auvergne, René Souchon, décide donc de saisir le *Conseil Economique, Social et Environnemental d’Auvergne (CESER) pour avis.

Par courrier adressé hier à Jean-Michel Reberry, président du CESER, il invite l’assemblée consultative régionale à se prononcer au regard des compétences actuelles et à venir de la collectivité « sur les possibilités de fusion, de l’Auvergne avec les régions limitrophes ou sur tout découpage territorial qui paraitrait pertinent aux membres de l’assemblée consultative régionale notamment dans le cadre éventuel du grand Massif Central ». Un avis attendu d’ici 2 mois.

 



Articles à découvrir

1 réponse

  1. LAETITIA dit :

    DANS LE CADRE DE LA FUSION DES REGIONS
    LA GRANDE REGION MASSIF CENTRAL RHONE ALPES
    LIMOUSIN AUVERGNE RHONE ALPES
    + DEPARTEMENTS : AVEYRON LOZERE ET HAUTES ALPES
    TOUT CECI FORME AINSI LA GRANDE REGION MASSIF CENTRAL RHONE ALPES :o)

Répondre à LAETITIA Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<