Consommation électrique stable en 2013 en Auvergne

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a présenté le bilan 2013 de la consommation électrique en Auvergne. L’année dernière, la consommation d’électricité en Auvergne s’est stabilisée à l’instar de la tendance nationale. La consommation des PME-PMIE/particuliers a progressé alors que la grande industrie s’est stabilisée. Côté investissement, RTE poursuit ses investissements en Auvergne : ils s’élèveront à plus de 210 millions d’euros pour la période comprise entre 2014 et 2018.

Bilan 2013 en Auvergne

La consommation d’électricité en Auvergne se stabilise, et atteint 9 343 GWh. Son évolution (+2,5%) est liée aux températures plus froides que la normale.

L’analyse des tendances par secteur montre que la consommation des PME-PMI – particuliers et professionnels poursuit sa progression (+2,7 %) et que la consommation de la grande industrie est plutôt stable, du fait de la reprise du secteur métallurgie. La consommation des PME/PMI-Particuliers et des professionnels représente 85% de la consommation finale d’électricité de la région.

En Auvergne, comme au niveau national, la pointe de consommation enregistrée les soirs d’hiver reste une préoccupation. A l’échelle de la région, un jour d’hiver à 19h, la consommation d’électricité croit en moyenne de 47 MW par degrés Celsius en moins. A l’échelle nationale, cette sensibilité de la consommation à la témpérature est de l’ordre de 2400 MW par degré Celsius.

La production d’électricité en Auvergne augmente de 12% en 2013. Cette hausse résulte essentiellement de la forte pluviosité qui a permis une production hydraulique élevée (+43%). Le parc photovoltaïque quant à lui poursuit sa progression et s’élève à 170 MW , +15% par rapport à 2012. Le parc éolien reste stable depuis 2012 avec une capacité de 188 MW.

RTE poursuit ses investissements en Auvergne

Pour rendre possible l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité de notre pays à moyen et long terme, RTE poursuit une politique d’investissements soutenus dans de grands projets de développement du réseau.

En Auvergne, les investissements de RTE atteindront 19 millions d’euros en 2014. A partir de 2015 et jusqu’en 2017, ses investissements doubleront presque chaque année atteignant 38 millions en 2015, 76 millions en 2016 et 90 millions en 2017. Ce haut niveau d’investissement est porté par le projet « 2 Loires » de reconstruction de la ligne à 225 000 volts entre le Puy-en-Velay, l’Yssingleais et Saint-Etienne mais également par les projets de renforcement de l’alimentation clermontoise, et de la zone de Thiers/Ambert.

Pour la période 2014-2018, RTE prévoit d’investir plus de 210 millions d’euros en Auvergne.

Source : communiqué de presse de RTE


Articles à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<