CPER : 525 millions d’euros pour favoriser l’investissement et l’innovation en Auvergne

A l’occasion de la venue de Manuel Valls, le lundi 27 avril en Auvergne, le premier ministre et René Souchon, le président de la région Auvergne, ont signé le contrat plan Etat-région (CPER) 2015 – 2020. Le CPER 2015-2020 représente 525 millions d’euros en investissement dans les équipements et l’aménagement de la région.

La somme de 525 millions d’euros pour l’Auvergne se répartit entre : l’Etat qui apporte 375 millions et la Région Auvergne qui investit 150 millions d’euros, sur 6 ans.

Le nouveau contrat de plan s’articule autour de 6 volets thématiques :

-> mobilité multimodale :
57 M€ de crédits pour financer des infrastructures routières, ferroviaires et les modes de transports doux et durables notamment :

  • le désenclavement des agglomérations du Puy-en-Velay (RN 88), de Brioude (RN 102), d’Aurillac (RN 122) et de Vichy (RN 209)
  • la poursuite de la modernisation de l’axe Clermont-Ferrand/Paris
  • la réalisation des études de préparation du dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique (DUP) pour la future LGV POCL
  • l’amélioration du nœud ferroviaire de Clermont-Ferrand (gare et accès ferroviaires),
  • la poursuite de la remise à niveau du réseau régional, en se concentrant sur : la ligne Le Puy-en-Velay / Saint-Etienne ; la ligne des Cévennes ; la poursuite de l’allongement des quais péri-urbains ; —–
  • la création d’itinéaires cyclables RD 137 : Pérignat-les-Sarliève – La Grande Halle ; RD 212 : Cournon : 2 kms ; RD 766 : Clermont-Ferrand – Lempdes

-> enseignement supérieur, recherche, innovation
Les objectifs sont :

  • Développer et renforcer l’attractivité et la visibilité de l’enseignement supérieur et de recherche en Auvergne ;
  • Structurer des grands champs de recherche scientifiques et le développement d’une interdisciplinarité génératrice de valeur ajoutée ;
  • garantir l’implantation de l’enseignement supérieur et de la recherche sur l’ensemble du territoire auvergnat, au sein de campus rénovés et connectés ;
  • ouvrir l’enseignement supérieur sur l’entreprise.

-> transition écologique et énergétique
Le développement des énergies renouvelables, la protection de la biodiversité, la croissance de l’économie circulaire sont des enjeux importants du CPER.

-> numérique
L’Auvergne très haut débit est un objectif de la région : suppression des zones blanches, développement de la fibre optique, développement des usages … pour un aménagement numérique du territoire.

-> filières d’avenir et usine du futur
L’Auvergne mise sur :

  • les 4 instituts Carnot : CETIM, Irstea, Qualiment, CSA ;
  • 3 pôles de compétitivité interviennent sur le territoire auvergnat (Viaméca, Céréales Vallée, Elastopôle) ;
  • 10 clusters et grappes dans des domaines très variés : bois, thérapie de la douleur, plasturgie, nutrition santé, probiotiques pharmaceutique, métrologie industrielle, aéronautique, environnement, thermalisme, industries cultures, TIC ;
  • Plusieurs plateformes technologiques sur des thématiques variées proposent leurs services aux industriels: liaison sol-véhicule (Polydyam), matériaux (2MAtech), mutation économiques, mobilité des véhicules en milieu naturel (Irstea), essais cliniques, mobilité…
  • L’Institut technique agro-industriel des filières viandes (ADIV) apporte son appui et ses services aux industriels de la filière viande ;
  • Le centre national d’évaluation de la photoprotection (CNEP) valorise les résultats de la recherche fondamentale sur le vieillissement des matériaux organiques ;
  • 2 incubateurs : Busi ( sciences de la vie, de l’ingénieur, sciences humaines et sociales et TIC) et Initiative France business school.

-> emploi

  • Renforcer l’observation et améliorer les diagnostics de territoires, de filières et des secteurs professionnels ;
  • Promouvoir des projets partenariaux permettant d’accompagner les mutations économiques et de sécuriser les parcours dans une logique sectorielle ou territoriale.

Finalisation du plan début juin 2015

L’Etat et la Région poursuivent la finalisation du CPER, afin de préciser les modalités de financement, de définir des critères d’éco-conditionnalité pour l’éligibilité des projets et de prendre en compte les remarques issues de la consultation du public organisée du 8 avril au 7 mai 2015.

La signature du CPER et des conventions d’application auront lieux courant juin 2015.

 



Articles à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

<